Syndicat de l'Emploi et de l'Immigration du Canada - https://ceiu-seic.ca/fr/service-canada-edsc/les-mises-en-disponibilite-demploye-e-s-nommes-pour-une-periode-determinee-a-service-canada-sinscrivent-dans-la-lignee-des-reductions-a-brudenell-dans-li-p-e/
mars 25, 2011

Les mises en disponibilité d’employé-e-s nommés pour une période déterminée à Service Canada s’inscrivent dans la lignée des réductions à Brudenell, dans l’Î-P-É

Six employé-e-s nommés pour une période déterminée perdront leur emploi à la fin de mars au bureau de traitement des demandes de Brudenell, ville de l’est de l’Î-P-É. Même si deux d’entre eux passeront au bureau du RPC à Charlottetown, le niveau de dotation à Brudenell a été ramené de 43 à 25 depuis son ouverture en 1987. Dans l’ensemble du pays, le gouvernement élimine des emplois dans les petites communautés et centralise ses activités dans les grandes villes.

Donna MacDonald, vice-présidente nationale du SEIC, a exprimé de l’inquiétude au sujet de l’avenir à long terme du bureau de Brudenell, déclarant : « Je crains que le centre ne ferme ». Selon madame MacDonald, des emplois permanents demeurent vacants lorsque les gens les quittent et, pendant qu’une partie du travail s’en va à Halifax, le travail qu’il reste doit être accompli par un nombre de moins en moins nombreux de membres du personnel.

Le député fédéral Lawrence MacAulay a abordé la question avec la ministre Diane Finlay mais n’a pas pu la faire démordre du projet du gouvernement de retirer des emplois et des services des régions rurales du Canada.

Pendant un rassemblement à Sault-Sainte-Marie au sujet des compressions pratiquées dans les petites communautés du nord de l’Ontario, Jeannette Meunier-McKay, présidente nationale du SEIC, a rappelé aux membres que le gouvernement a changé de message au sujet des petites communautés. « La technologie de communication moderne devait sauver les petites communautés, et non leur nuire. La technologie devait permettre le traitement des demandes de prestations d’AE et de pensions à tout endroit plutôt que seulement dans les grands bureaux du sud. La technologie n’a pas changé, mais on ne peut pas en dire autant de la mentalité de Service Canada. » À propos de l’élimination d’emplois dans l’Î-P-É, elle a ajouté : « Les faits nouveaux qui se produisent dans l’Î-P-É s’inscrivent dans le cadre de la même ligne de conduite que ceux auxquels nous avons assisté en Ontario et ailleurs, et ils montrent comme le gouvernement se moque de nos petites communautés ».

Rechercher ce site Web

laPersonnelle