Syndicat de l'Emploi et de l'Immigration du Canada - https://ceiu-seic.ca/fr/sante-et-securite/jour-de-deuil-rappelons-nous-ceux-qui-sont-morts-au-travail-et-poursuivons-les-efforts-en-vue-dameliorer-la-securite-au-travail/
avril 27, 2011

Jour de deuil : rappelons-nous ceux qui sont morts au travail et poursuivons les efforts en vue d’améliorer la sécurité au travail

Le 28 avril, nous prenons le temps de marquer le fait que des travailleurs et travailleuses canadiens meurent au travail. Cela se déroule incessamment au rythme de quatre par jour et de plus de mille par année. Il faut ajouter à ce nombre celui des décès attribuables à des maladies qui ne sont pas officiellement reconnues en tant que maladies professionnelles. Contrairement à la plupart des pays membres de l’OCDE, où ils diminuent, les décès attribuables au travail ont augmenté au Canada depuis 15 ans. Il faut que la situation change.

Dans bien des cas, le problème tient non pas à la force de la législation sur la santé et la sécurité mais bien à sa mise en application. Dans de nombreuses parties du Canada, la surveillance du respect des normes du travail a été réduite et, dans certains cas, elle a été remplacée par un système de conformité volontaire. Le Congrès du travail du Canada (CTC) demande aux gouvernements de renforcer la mise en application en désignant des procureurs spéciaux qui poursuivraient les employeurs dont la conduite cause des décès ou des blessures graves. Le CTC appelle en outre à l’adoption de règlements sur des dangers tels que le stress en milieu de travail, les microtraumatismes répétés, la violence au travail et l’exposition professionnelle à des substances cancérogènes et toxiques.

Pour les membres du SEIC, le ralentissement économique a accru la demande de services dont les Canadien-ne-s ont besoin. Cela crée des conditions pouvant trop facilement accroître le stress, et nous incitons les sections locales du SEIC à jouer un rôle actif au sein des comités locaux de santé et de sécurité pour s’attaquer aux problèmes.

Afin d’accroître la sensibilisation aux questions de santé et de sécurité, le SEIC fera passer des annonces à la télévision du 2 au 6 mai. Vous pouvez les voir ici.

Le Jour de deuil, les conseils du travail des différentes parties du Canada tiennent des services commémoratifs à la mémoire des travailleurs et travailleuses décédés. Assistez-y si vous le pouvez. Si vous ne pouvez pas y assister, vous pourriez marquer le Jour de deuil dans votre lieu de travail. Il y a bien des manières de manifester votre respect à l’égard des personnes décédées et de sensibiliser les gens au travail qu’il reste à accomplir.

 

Rechercher ce site Web

laPersonnelle