Syndicat de l'Emploi et de l'Immigration du Canada - https://ceiu-seic.ca/fr/generalites/le-6-decembre-journee-nationale-de-commemoration-et-daction-contre-la-violence-faite-aux-femmes-2/
novembre 22, 2010

Le 6 décembre – Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes

En commémoration du meurtre de 14 jeunes femmes à l’École polytechnique de Montréal en 1991, le Parlement du Canada a proclamé le 6 décembre Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes.

En cette journée, les Canadiennes et les Canadiens prennent le temps de se rappeler non seulement ces 14 jeunes femmes mais aussi toutes les femmes qui sont mortes depuis par suite de la violence fondée sur le sexe.

Bien que le Canada ait une des législations les plus avancées du monde pour protéger les femmes et les enfants, la violence demeure une réalité de tous les jours pour les femmes et les enfants du Canada. Nos lois ne nous ont pas protégés contre les Clifford Olson ou les Paul Bernardo du monde.

Le gouvernement Harper a appuyé le projet de loi C-391 émanant d’un député qui proposait d’abroger l’enregistrement des armes à feu à utilisation non restreinte établi dans la Loi sur les armes à feu adoptée en 1995 par suite directe de la tuerie de Montréal. Le projet de loi C-391 a été entendu en troisième lecture au Parlement le 22 septembre 2010 et il n’a été rejeté que par une marge de deux voix.

Les femmes faisant partie du SEIC savent qu’il reste beaucoup de travail à accomplir pour mettre un terme à la violence faite aux femmes et c’est pour cela qu’elles poursuivent leurs efforts. Nous savons que le gouvernement ne peut pas y arriver seul. Les femmes faisant partie du SEIC font leur part :

Que le 6 décembre soit non seulement une journée de réflexion et de commémoration mais aussi une journée où tous les Canadien-ne-s contribuent à mettre fin à la violence faite aux femmes.

Sensibilisons-nous, sensibilisons les autres, encourageons la bonté, le soutien et la compréhension et enseignons à nos enfants que la violence ne sera pas tolérée.

Dianne Mitchell, Kamla Ishmael, Huguette Breton et Linda Wilcox
Vos vices présidentes nationales du SEIC à la condition féminine

 

Rechercher ce site Web

laPersonnelle