Syndicat de l'Emploi et de l'Immigration du Canada - https://ceiu-seic.ca/fr/campagnes-et-enjeux/des-membres-de-syndicats-se-rassemblent-pour-lemploi-dans-le-nord-de-lontario/
mai 26, 2010

Des membres de syndicats se rassemblent pour l’emploi dans le nord de l’Ontario

Des membres du SEIC ainsi que des Métallurgistes unis d’Amérique et des Travailleurs canadiens de l’automobile se sont rassemblés à Sault-Sainte-Marie afin de protester contre les pertes d’emplois que subit le nord de l’Ontario. Des emplois disparaissent dans les secteurs privé et public du nord de la province, et le rassemblement a mis en évidence les problèmes et les solutions.

La société minière géante Xstrata a fermé l’installation métallurgique Kidd à Timmins et expédie le minerai extrait dans la région de Timmins pour qu’il soit traité à l’extérieur de la province. Il s’ensuit que 640 personnes ont perdu leur emploi.

Vale Inco a éliminé 700 emplois même si la société brésilienne Vale avait promis de protéger les emplois quand elle a pris le contrôle d’Inco. La situation est d’autant plus grave que les Métallurgistes unis d’Amérique mènent une grève contre la rentable société Vale Inco depuis le 9 juillet 2009.

Service Canada a désigné le nord de l’Ontario, à l’exception de Sudbury, comme étant une région de « non-croissance ». Cela signifie qu’à mesure que des membres du personnel quittent leur poste, ils ne seront pas remplacés. Plutôt que de créer une possibilité d’emploi dans la communauté, chaque emploi quitté passera à un nouveau bureau central selon la politique de centralisation de Service Canada.

Le rassemblement a incité les gouvernements fédéral et provincial à intervenir en faveur des communautés durement frappées du nord. Le gouvernement provincial devrait amender sa législation afin d’exiger que le minerai extrait en Ontario soit traité dans cette province. Actuellement, la législation exige seulement qu’il soit traité au Canada. Le gouvernement fédéral a reçu des assurances au sujet de l’emploi quand Vale a pris en main Inco, mais le gouvernement Harper n’a pas contesté l’élimination d’emplois.

Au chapitre de la centralisation du traitement des demandes à Service Canada, Jeannette Meunier-McKay, présidente nationale du SEIC, a rappelé aux manifestant-e-s que l’employeur avait déclaré que « la technologie de communication moderne sauverait les petites communautés plutôt que de leur nuire. La technologie devait permettre de traiter les demandes d’a.-e. et de pensions n’importe où plutôt que seulement dans les grands bureaux du sud. La technologie n’a pas changé mais la mentalité de Service Canada a changé ».

Les chefs régionaux et locaux participant au rassemblement ont indiqué leurs points de vue sur les problèmes et les solutions. Vous pouvez entendre leurs interventions en cliquant sur les fichiers audio ci-dessous (en anglais seulement). Le discours prononcé par la présidente nationale pendant le rassemblement est disponible ici.

L’organisatrice Laura St-Jean a remercié toutes les personnes qui ont assuré le succès du rassemblement et a résumé comme suit son message à l’intention des membres : « Levez-vous! Ripostez! »

Laura St-Jean

[audio:laurastjean.mp3|titles=Laura St-Jean]

Jan Liberty

[audio:janliberty.mp3|titles=Jan Liberty]

Travis Lahnalampi

[audio:travislahnalampi.mp3|titles=Travis Lahnalampi]

Valerie Fargey

[audio:valfargey.mp3|titles=Valerie Fargey]

Jill Rivard

[audio:jillrivard.mp3|titles=Jill Rivard]

Jeannette Meunier-McKay

[audio:jmmspeech.mp3|titles=Jeannette Meunier-McKay]

Rechercher ce site Web

laPersonnelle