Syndicat de l'Emploi et de l'Immigration du Canada - http://ceiu-seic.ca/fr/generalites/les-travailleurs-se-rassemblent-edmonton-pour-protester-contre-latteinte-portee-aux-collectivites-rurales-de-lalberta/
mai 25, 2017

Les travailleurs se rassemblent à Edmonton pour protester contre l’atteinte portée aux collectivités rurales de l’Alberta

Les travailleurs se rassemblent à Edmonton pour protester contre l’atteinte portée aux collectivités rurales de l’Alberta 

Edmonton (Alberta) – Les travailleurs et travailleuses descendront dans la rue aujourd’hui pour protester contre l’atteinte portée aux collectivités rurales de l’Alberta telles que Vegreville, où le gouvernement fédéral projette de fermer son Centre de traitement des demandes (CTD) pour le réinstaller à Edmonton au coût de 46,6 millions de dollars.

« Nous avons tenté de trouver avec le ministre de l’Immigration une solution qui permettrait d’atteindre les objectifs du gouvernement et dont bénéficierait la communauté, mais cela ne l’intéresse pas », a dit Marianne Hladun, vice-présidente exécutive régionale de la Région des Prairies de l’AFPC. « Même si toutes les parties intéressées l’ont supplié de revenir sur sa décision, l’actuel gouvernement est déterminé à réaliser son projet qui anéantira cette collectivité rurale de l’Alberta. »

Le rassemblement aura lieu du côté de la tour d’horloge devant la Place du Canada – qui doit accueillir le CTD de Vegreville – à 12 h 15. Des discours seront prononcés par madame Hladun, Crystal Warner, vice-présidente exécutive nationale du Syndicat de l’Emploi et de l’Immigration du Canada (SEIC) et Gil McGowan, président de la Fédération du travail de l’Alberta.

« Nous disposons de preuves de plus en plus nombreuses que la décision ne serait favorable ni au gouvernement, ni à l’Alberta », a déclaré madame Warner. « Nous descendons dans la rue pour indiquer haut et fort au Premier ministre Justin Trudeau et au ministre de l’Immigration Ahmed Hussen qu’ils doivent respecter Vegreville et revenir sur la décision de fermer le CTD de Vegreville. »

Le ministère prévoit fermer le CTD à Vegreville et le réinstaller à Edmonton—soit à une distance de plus de 100 kilomètres —obligeant ainsi les employé-e-s à se réinstaller, à faire la navette pendant trois heures chaque jour ou à quitter les emplois qu’ils aiment. Le CTD, qui emploie 250 personnes—soit environ cinq pour cent de la population de la ville—est un des principaux employeurs de Vegreville depuis plus de 20 ans.

L’AFPC représente plus de 170 000 travailleurs et travailleuses des différentes parties du Canada, y compris les 250 employé-e-s du Centre de traitement des demandes de Vegreville. Le SEIC est un Élément de l’AFPC qui représente la majorité des membres du personnel de Service Canada, d’Emploi et Développement social Canada, d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada et de la Commission de l’immigration et du statut de réfugié.

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Jeffrey Vallis
Agent régional des communications
Cellulaire : 204-990-5717
vallisj@psac.com

 

Rechercher ce site Web

laPersonnelle