Syndicat de l'Emploi et de l'Immigration du Canada - http://ceiu-seic.ca/fr/generalites/journee-des-droits-de-lhomme-le-10-decembre/
décembre 10, 2015

JOURNÉE DES DROITS DE L’HOMME – Le 10 décembre

Quand les droits de la personne sont mal connus et mal compris, des violations telles que la discrimination, l’intolérance, l’injustice et l’oppression peuvent malheureusement se produire. Du point de vue des droits de la personne, toute personne a droit au respect, à la dignité et à l’égalité et a le droit de ne pas faire l’objet de discrimination dans sa collectivité et son lieu de travail et au sein de son syndicat. Les droits de la personne sont universels.

Je crois que les droits de la personne ne devraient pas être vus dans une optique religieuse ou de différents points de vue politiques car la condition humaine est pure et innocente et tout homme, toute femme et tout enfant mérite d’exercer le droit fondamental de vivre dans un milieu non toxique, quelles que soient ses convictions religieuses ou politiques.

L’histoire nous a appris que les droits de la personne n’ont pas toujours été respectés pour protéger les personnes innocentes. Leur mépris se poursuit car nous assistons encore à des meurtres d’hommes, de femmes et d’enfants innocents. Le SEIC tient à exprimer ses sincères sympathies aux victimes et à leurs familles.

Nous devons nous appliquer à éliminer le harcèlement injuste des personnes innocentes. C’est possible notamment en instaurant le respect de la diversité. À ce sujet, M. Trudeau, notre nouveau Premier ministre, a tenté de montrer à la population canadienne et au monde entier la diversité qui existe au Canada. Il a publié dernièrement une photographie de son cabinet et a affirmé « C’est à cela que le Canada ressemble ». La photographie met en évidence non seulement le fait que près de 50 % des membres du cabinet sont des femmes, mais aussi une autre caractéristique, qui est le fait que les GLBT (gais, lesbiennes et personnes bisexuelles et transgenres) des personnes autochtones, faisant partie de groupes raciaux visibles et vivant avec des handicaps physiques ont été nommées à des postes clés au sein de son cabinet. C’est un excellent exemple pour nous tous. Nous ne pouvons que le suivre et diffuser l’idéologie de M. Trudeau au sein de notre syndicat, dans nos lieux de travail et dans notre collectivité.

Dans nos lieux de travail, il arrive que nous nous heurtions à des obstacles ayant trait aux droits de la personne, comme par exemple les troubles de santé mentale et les handicaps invisibles. Si nous luttons et souffrons en silence, nous nous trouvons à nous détruire à petit feu. Nous devons avoir le courage d’étudier nos options; il n’y a pas de meilleure solution que de s’auto-identifier sur le site Web Plus jamais seul et de chercher des réponses en participant à des événements syndicaux.

Le site Web PLUS JAMAIS SEUL a été créé par les membres du Comité national du SEIC sur les DPRI (droits de la personne et relations interraciales) pour aider les membres et les encourager à s’auto-identifier. Veuillez prendre le temps d’écouter ce que les membres du Comité ont à dire et de découvrir qui ils représentent en cliquant ici.

 

En toute solidarité,

Sebastian Rodrigues – VPN du SEIC aux droits de la personne

Le plus difficile est de se décider à agir, le reste n’est que de la ténacité – Amelia Earhart

Rechercher ce site Web

laPersonnelle