Syndicat de l'Emploi et de l'Immigration du Canada - http://ceiu-seic.ca/fr/generalites/fin-de-semaine-de-formation-a-laction-politique-du-comite-du-seic-sur-la-condition-feminine-de-lontario/
mars 12, 2013

Fin de semaine de formation à l’action politique du Comité du SEIC sur la condition féminine de l’Ontario

Les membres du Comité du SEIC sur la condition féminine ont participé à une emballante réunion de formation à Sudbury pendant la fin de semaine des 2 et 3 mars. Les participantes ont développé leurs compétences nécessaires pour militer en faveur d’un changement social et économique progressiste. Elles ont eu l’occasion d’entendre parler France Gélinas, députée provinciale de la Nickel Belt, et Robyn Benson, présidente nationale de l’AFPC.

Gogi Bhandal, représentante régionale du Congrès du travail du Canada, a animé un atelier sur l’action politique s’adressant aux femmes. Pendant celui-ci, les participantes ont examiné les craintes au sujet du lobbying et la façon de se préparer à faire pression sur une femme ou un homme politique local et de procéder au lobby.

« Il est plus nécessaire que jamais de donner aux femmes la formation et la confiance dont elles ont besoin pour se défendre quand des problèmes graves se posent, compte tenu du fait que le gouvernement a annoncé à des milliers de nos membres qu’ils risquaient de perdre leur emploi », a déclaré Brenda MacKinnon, vice-présidente nationale du SEIC à la condition féminine (RCN/Ontario).

France Gélinas, députée provinciale de la Nickel Belt, a partagé son expérience personnelle de femme en politique en mettant l’accent sur l’important message selon lequel un plus grand nombre de femmes devraient s’impliquer dans ce domaine. France a décrit une journée typique dans sa vie de femme politique, et elle a insisté sur le fait que « c’est quand les gens s’impliquent à fond que les vrais changements se produisent…quand les gens investissent le temps et l’énergie qu’il faut pour se faire comprendre des hommes et femmes politiques, cela influence beaucoup la modification de la législation…impliquez-vous ! ». Elle a ajouté que même si les hommes et femmes politiques élus ont le pouvoir de modifier les décisions sur les politiques publiques et d’adopter des lois influençant nos lieux de travail, ils et elles ne peuvent pas y parvenir sans notre participation, sans notre engagement.

Robyn Benson, présidente nationale de l’Alliance de la fonction publique du Canada, a indiqué que « les syndicats améliorent la vie de tous les Canadiens et les Canadiennes » et que le lobbying est efficace. Les hommes et femmes politiques savent qu’ils doivent être réceptifs et comptables à l’électorat, et il faut songer à rendre visite périodiquement à son député ou à sa députée. « Nous devons leur faire savoir ce qu’ils font de bien et ce qu’ils font de mal », a déclaré Robyn, qui a remercié toutes les militantes présentes de mettre leurs compétences au service de l’amélioration des collectivités dont elles font partie.

Les participantes se sont engagées à mettre leurs compétences nouvellement acquises à contribution dans leur communauté.

Le Comité du SEC sur la condition féminine s’efforce de préparer la conférence triennale de formation qui doit avoir lieu à Kingston en septembre.

Rechercher ce site Web

laPersonnelle