Syndicat de l'Emploi et de l'Immigration du Canada - http://ceiu-seic.ca/fr/campagnes-et-enjeux/les-sections-locales-de-lontario-intensifient-leur-lutte-contre-lelimination-demplois-et-maintiennent-plus-de-70-emplois-temporaires/
septembre 29, 2011

Les sections locales de l’Ontario intensifient leur lutte contre l’élimination d’emplois et maintiennent plus de 70 emplois temporaires

Les sections locales de Windsor et de Richmond Hill ont dernièrement transmis haut et fort à leurs communautés leur message au sujet de la réduction des services et de l’élimination d’emplois. Leur action a fait suite aux initiatives antérieures des sections locales de Timmins et de Kingston et le tout a permis de maintenir plus de 70 emplois de personnes nommées pour une période déterminée qui étaient censées être renvoyées.

Don Rogers, président national du SEIC, félicite les sections locales de l’Ontario de leur action et déclare qu’il croit que c’est ce genre de travail que nos sections locales des différentes parties du pays doivent accomplir. Nous avons une lutte à livrer et nos membres doivent s’y impliquer.

Meilleur service: le temps presse!À Windsor, les membres de la section locale 576 se sont trouvés en compagnie d’autres membres de l’AFPC ainsi que de membres du Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) et des Travailleurs canadiens de l’automobile (TCA). Comme le député néo-démocrate Brian Masse, les manifestant-e-s ont dénoncé la décision de Service Canada d’éliminer 73 emplois et ont invité le gouvernement à présenter un plan d’activités prouvant que le service au public pouvait être maintenu après la réduction prévue de l’effectif. Dans un discours enflammé, le député Brian Masse a promis que le caucus du NPD et lui feraient échec aux compressions. Barb Lum, présidente de la section locale du SEIC à Windsor, s’est engagée à continuer de lutter contre l’élimination d’emplois qui, a‑t-elle dit, aurait « un effet dévastateur sur les services fournis à la communauté de Windsor ».

Les membres de la section locale 569 du SEIC à Richmond Hill ont participé à un rassemblement contre l’élimination des emplois du personnel nommé pour une période déterminée et, comme les membres de Windsor, ils ont fait remarquer les effets graves que les compressions auraient sur le service au public. Cathy Malone, présidente de la section locale, a déclaré pendant le rassemblement de l’heure du dîner : « Aujourd’hui, il s’agit des employé-e-s nommés pour une période déterminée à Richmond Hill mais demain il pourrait s’agir d’employé-e-s d’autres parties du pays. Tout le personnel du secteur public doit se prononcer contre ces compressions qui nuiront au public ».

Le travail des sections locales du SEIC a nettement rapporté. Pendant la troisième semaine de septembre, la direction a annoncé au syndicat que plus de 70 employé-e-s engagée pour une période déterminée en Ontario dont le contrat devait expirer au 30 septembre verraient leur contrat prolongé. Pour le syndicat, tour emploi maintenu est une victoire, et le maintien de pareil nombre d’emplois est une victoire très nette pour les membres intéressés et pour le public qu’ils servent.

Mise à jour : Après la manifestation de nos membres à Richmond Hill, la présidente de la section locale, Cathy Malone, et le représentant du SEIC à RHDSC/Service Canada, Paul Soeiro, se sont réunis avec le député conservateur Costas Menegakis. La réunion du 12 octobre a porté sur le non renouvellement du contrat de 15 membres du personnel nommés pour une période déterminée à la fin de septembre et les impacts de cette décision sur les services au public. Le syndicat a souligné qu’en raison du volume élevé de demandes à l’assurance-emploi et des arriérés de travail à la hausse, les électeurs de monsieur Menegakis ne recevraient pas les services auxquels ils sont en droit de s’attendre. Cathy Malone et Paul Soeiro ont également informé le député des compressions de 600 postes prévues à travers tout le Canada dans les trois prochaines années et ses conséquences sur le service à la clientèle et les possibilités d’emploi dans les plus petites collectivités. Le député a accepté de faire part des préoccupations du syndicat au ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, Diane Finley.

Barbara Lum, présidente de la section locale de Windsor

Brian Masse, député néo-démocrate fédéral de Windsor

Manifestation à Richmond Hill

Manifestation à Richmond Hill

 

Rechercher ce site Web

laPersonnelle