Syndicat de l'Emploi et de l'Immigration du Canada - http://ceiu-seic.ca/fr/campagnes-et-enjeux/les-deputes-de-vancouver-sont-informes-des-problemes-de-prestation-de-services-dans-les-centres-dappels/
février 9, 2011

Les députés de Vancouver sont informés des problèmes de prestation de services dans les centres d’appels

Peter Julian et Sukh Dhaliwal, députés fédéraux de Vancouver, ont tenu une réunion avec des représentant-e-s du SEIC pendant laquelle ils ont été informés de la baisse de la qualité des services fournis au public dans les centres d’appels de Service Canada. Cette réunion s’inscrivait dans le cadre de la campagne que mène le syndicat pour s’attaquer à la cause fondamentale de la baisse de qualité des services : les mauvaises conditions de travail qui font augmenter le taux de roulement et les congés de maladie du personnel des centres d’appels.

Les membres de Bathurst, au Nouveau-Brunswick, ont engagé les contacts avec les député-e-s en tenant une réunion fructueuse entre Yvon Godin et plus de 100 membres de la section locale. À Vancouver, le président de la section locale Colbey Peters a discuté avec le député Peter Julian des conditions qui règnent au centre d’appels et de leurs répercussions sur les services fournis aux personnes âgées et en chômage. Le député s’est engagé à aborder la question avec le caucus du NPD afin de déterminer comment le parti va la traiter. Sukh Dhaliwal, député de North Delta, était au courant des problèmes que posaient les services du point de vue de ses commettant-e-s et il a dit être reconnaissant aux représentant-e-s du SEIC de lui avoir présenté le point de vue du syndicat sur leurs causes opérationnelles.

À Vancouver, comme dans les autres centres d’appels du pays, la direction s’attend que les travailleurs et les travailleuses passent au téléphone presque toutes les minutes de leur journée. Ce taux de contact élevé, appelé « taux d’occupation » dans les centres d’appels, est de beaucoup supérieur à la norme de l’industrie et cela donne lieu à des taux élevés de roulement du personnel et d’absences attribuables aux maladies associées au stress. L’effet net est qu’il y a moins d’employé-e-s expérimentés pouvant répondre aux demandes d’aide du public. L’élimination imminente des postes des employé-e-s engagés pour une période déterminée dans les centres d’appels promet une nouvelle dégradation des services.

D’autres visites seront rendues par le syndicat à des député-e-s fédéraux au cours des prochaines semaines, et les membres peuvent participer à la campagne en transmettant un message de courriel à leur député-e. Veuillez vous rendre au site Web du Parlement du Canada, inscrire votre code postal pour trouver votre député-e et transmettre votre message à l’adresse de courriel indiquée.

Svetlana Krajinovic, Peter Julian, Colbey Peters & Garry Fraser (PSAC)

Sukh Dhaliwal & Jonathan Gonzalez

Rechercher ce site Web

laPersonnelle