Syndicat de l'Emploi et de l'Immigration du Canada - http://ceiu-seic.ca/fr/campagnes-et-enjeux/la-section-locale-doshawa-repousse-la-fusion-de-lae/
novembre 1, 2011

La section locale d’Oshawa repousse la fusion de l’AE

L’appauvrissement des services au public et l’élimination d’emplois en traitement de l’AE ont réuni les membres de la section locale 521 du SEIC d’Oshawa (Ontario) et la communauté lors d’un grand rassemblement en opposition à la décision de RHDCC de fusionner les activités de l’AE. Environ 45 employées et employés du bureau d’AE d’Oshawa seraient touchés par les compressions de postes dans la région de Durham, qui comprend les grandes usines d’assemblage de General Motors et les usines de fournisseurs de GM et Chrysler, et les services diminueraient de façon importante.

L’exécutif de la section locale 521, dirigé par la présidente Trina Fitzpatrick, a amorcé ce rassemblement par une visite préalable au maire d’Oshawa, John Henry. L’exécutif a renseigné le maire sur les impacts négatifs de la fusion de l’AE sur les services au public et le déplacement des emplois de traitement de l’AE d’Oshawa vers les six nouveaux bureaux « centralisés » en Ontario. Le maire s’est engagé à apporter son appui pour la protection des emplois de l’AE à Oshawa et a promis d’écrire au ministre, Diane Finley, sur la question.

L’exécutif de la section locale d’Oshawa a également informé la section locale 222 du Syndicat national de l’automobile, de l’aérospatiale, du transport et des autres travailleurs et travailleuses du Canada (TCA-Canada) de la perte d’un poste clé, celui de l’agent de liaison de l’AE. Le TCA représente des milliers de travailleuses et travailleurs de GM à Oshawa et l’agent de liaison est nécessaire pour répondre aux besoins particuliers de ces effectifs. Le TCA a répondu en rédigeant une excellente lettre d’appui.

Les membres de la section locale du SEIC d’Oshawa possèdent la fière tradition d’être réceptifs à l’égard des besoins de leur communauté. La présidente de la section locale, Trina Fitzpatrick, a souligné le cas récent d’IQT Solutions, un centre d’appel ayant fermé ses portes en juillet dernier sans avis et sans avoir payé ses 400 employées et employés d’Oshawa. « Nous savions que ces travailleuses et travailleurs se retrouveraient dans une situation financière désespérée et qu’ils seraient incapables d’obtenir leurs relevés d’emploi », a affirmé Trina Fitzpatrick, « et nos membres ont été les premiers à mettre la main à la pâte pour soutenir ces difficiles revendications. Ce sont des membres de notre communauté et nous voulions faire tout ce qui était possible pour les aider ».

Le rassemblement du 20 octobre a mobilisé beaucoup de membres du SEIC et d’autres éléments de l’AFPC, de l’Institut professionnel de la Fonction publique du Canada (IPFPC), du TCA, du Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) et des Métallos, ainsi que des membres de la communauté. Lors du rassemblement, la présidente de la section locale 521, Trina Fitzpatrick, a abordé la question du travail réalisé par le personnel du traitement de l’AE à Oshawa et les répercussions qu’entraînerait l’élimination de leurs postes sur les services au public. Son discours a été suivi de celui d’autres orateurs, notamment de :

Le rassemblement a suscité une bonne couverture des médias locaux, dans les journaux, la radio et la télévision. « Nous avons besoin d’informer nos communautés des enjeux présents ici », a affirmé Trina Fitzpatrick, « car nous serons tous perdants si nous laissons le gouvernement imposer ces compressions ».

Trina Fitzpatrick

 

John Henry

 

Sid Ryan

 

Rechercher ce site Web

laPersonnelle