Syndicat de l'Emploi et de l'Immigration du Canada - http://ceiu-seic.ca/fr/campagnes-et-enjeux/la-riposte-rapporte-le-centre-de-traitement-de-sydney-engagera-un-nombre-demploye-e-s-supplementaires-pouvant-atteindre-160/
juillet 30, 2010

La riposte rapporte : le centre de traitement de Sydney engagera un nombre d’employé-e-s supplémentaires pouvant atteindre 160

Au printemps de 2010, le SEIC a pris des mesures pour empêcher l’élimination de 147 emplois créés pour une période déterminée ou occasionnels au centre de traitement de CIC à Sydney, en Nouvelle-Écosse. Aux paliers local, régional et national, le SEIC a fait des efforts pour maintenir des emplois et des services publics de qualité. Ses efforts ont porté fruit : le bureau de Sydney engagera environ 160 employé-e-s pour une période déterminée afin de traiter l’arriéré du Centre de traitement des demandes de CIC, du Centre des cartes de résident permanent et du Projet des travailleurs qualifiés à Sydney.

« C’est une excellente nouvelle, pour notre section locale, notre communauté et les personnes que nous servons », ont déclaré Wilfrid MacKinnon, président de la section locale, et Helen King, sa vice-présidente, « et nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont travaillé dur pour qu’il en soit ainsi ».

Les nouveaux employé-e-s seront nommés pour une période déterminée et choisis parmi les personnes faisant partie des bassins de candidat-e-s actuels. La majorité d’entre eux travaillera pour le Programme de citoyenneté mais les effectifs d’autres secteurs d’activité augmenteront également. Le recrutement devrait commencer bientôt. Toutefois, le financement des nouveaux postes n’est pas permanent, et les nominations expireront en mars 2011 si le ministère ne reçoit pas d’autres fonds d’ici là.

« Nous sommes heureux d’apprendre que les effectifs de Sydney augmenteront », a déclaré la présidente nationale Jeannette Meunier-McKay, « mais nous surveillerons la situation attentivement pour voir si des fonds supplémentaires seront affectés au printemps ». 

La lutte contre l’élimination d’emplois à Sydney a commencé vers la fin de mars et n’a pas tardé à donner lieu à une marche communautaire organisée par la section locale. Au palier national, le syndicat a comparu devant le Comité permanent de la citoyenneté et de l’immigration et a tenu une conférence de presse de concert avec des députés fédéraux favorables à sa cause.

Theresa MacInnis, vice-présidente nationale à la Nouvelle-Écosse, a félicité la section locale de sa victoire, déclarant : « Ils ont accompli un travail remarquable dans ce dossier, et le résultat prouve que nous pouvons vraiment changer les choses quand tous les paliers du syndicat collaborent comme cela ».

Dans un dossier connexe, CIC a annoncé que les employé-e-s engagés pour une période déterminée au bureau de Sydney en vertu de l’exception du financement temporarisé dans le cadre du Projet des travailleurs qualifiés seront nommés à titre d’employé-e-s ordinaires engagés pour une période déterminée rétroactivement au 26 juin 2010. C’est un fait nouveau important parce que les périodes d’emploi à titre d’employé-e ordinaire engagé pour une période déterminée comptent en vue d’une nomination pour une période indéterminée après trois années alors que celles des employé-e-s nommés en vertu de l’exception du financement temporarisé ne comptent pas à cette fin. Toutefois, l’évaluation du Projet n’est pas terminée et aucune décision finale ne sera prise au sujet des postes permanents tant que le Projet ne deviendra pas un secteur d’activité permanent.

 

Rechercher ce site Web

laPersonnelle